Les ateliers du PIC

Pour le PIC, les différentes réflexions ou projets touchant au cadre de vie des habitants de Chamoson doivent mieux intégrer leurs sensibilités, leurs connaissances du terrain, leurs attentes et leurs besoins. De nombreux sujets traités par nos autorités communales pourraient en effet être enrichis grâce au dialogue et à des échanges entre les différents acteurs de notre commune et plus particulièrement avec ses habitants

Pour ce faire, le PIC a comme objectif d’organiser des ateliers sur les sujets qui préoccupent les habitants et qui ont notamment été évoqués lors du premier atelier du 5 octobre 2020.  Leur forme et leur durée s’adapteront à chaque fois en fonction du nombre de participants et du sujet traité. Cependant, la thématique à aborder sera choisie sur la base d’un vote

À la fin de chaque atelier, un rapport synthétique sera rédigé, publié sur internet et transmis au Conseil communal de Chamoson pour prise de connaissance.  

Le but d’un atelier est de se pencher avant tout sur une thématique. Bien conscient de la transversalité de nombreux sujets touchant à la qualité de vie dans la commune, le PIC s’assurera de la cohérence des discussions et débats qui pourraient avoir lieu dans le cadre de ces ateliers. Un sujet pouvant en appeler un autre, si lors des discussions, il nous semble qu’un point mérite également d’être discuté, nous le proposerons au vote comme sujet d’un prochain atelier. Un sujet pourrait également être traité lors de plusieurs ateliers selon sa complexité et son ampleur. 

Ces ateliers se veulent hors des logiques partisanes : tout le monde y est bienvenu pour partager ses idées ou avis, pour autant que le but ne soit pas  la défense des intérêts privés  ! 

Pour son premier atelier du 20 juin 2021, le PIC propose au vote les sujets suivants : 

Il y a quelques mois, élèves et enseignants de Chamoson déménageaient dans leur nouveau bâtiment, laissant, en grande partie, vide l’une des bâtisses les plus emblématiques du centre du village. Le projet de « Maison de Commune », présenté lors de l’Assemblée primaire du 14 septembre 2020, prévoit une mise aux normes antisismiques, une réorganisation des locaux de l’administration communale et l’accueil de la crèche. Toutefois, plusieurs espaces vacants ne semblent pas encore avoir trouvé leur future vocation.  

L’objectif de cet atelier consisterait à faire émerger des idées d’affectations et d’activités pouvant prendre place dans ce bâtiment, afin qu’elles puissent répondre au mieux aux besoins des habitants. 

Au-delà d’une seule réflexion sur le devenir de la « Maison de Commune », cet atelier permettrait également de repenser collectivement ses alentours et espaces extérieurs afin de renforcer la convivialité du centre du village. Le projet d’aménagement actuellement prévu par la Commune pourrait être sensiblement amélioré en y intégrant l’avis des acteurs du quartier et des habitants de la commune.

Le repositionnement de l’école le long de la route cantonale semble aussi avoir fait émerger une sensibilité accrue aux questions de sécurité routière et de mobilité dans les localités de la Commune  (véhicule, mobilité douce et transport public). Lors de l’atelier du  5 octobre 2020 organisé par le PIC, la circulation dans nos rues et sur nos routes a été évoquée à de nombreuses reprises comme une nuisance importante. Une circulation apaisée de nos rues, un trafic mieux géré et des aménagements piétons pensés en fonction des pratiques et des habitudes des usagers sont des éléments permettant de renforcer la sécurité routière, de limiter les nuisances (pollution et bruit) et d’augmenter la qualité de vie de nos villages (pratique de la marche, détente, rencontre). Enfin, étant donné que la crèche restera au centre du village, le lien piéton entre la nouvelle école et le centre du village constitue un enjeu majeur de ce réaménagement dont les enfants devraient être les principaux investigateurs. 

Pour le PIC, les habitants de Chamoson, sont les meilleurs experts pour identifier les lieux dangereux et repérer les potentiels d’amélioration de nos rues et routes. L’atelier proposé ici consisterait à réaliser un « diagnostic participatif » de la mobilité dans les villages de la commune, plus particulièrement à Chamoson, et de proposer des mesures concrètes qui pourraient être soumises au Conseil communal.

L’afflux de seniors qui a considérablement augmenté ces dernières années dans notre Commune soulève un questionnement quant à l’accès aux soins et services (para)médicaux dont nous disposons. Malgré l’arrivée de ces nouveaux habitants, aucune réflexion ne semble avoir été menée quant aux conséquences du vieillissement de la population sur notre système de santé de proximité. Plus globalement, avec l’augmentation de notre population, quel que soit son âge, les besoins et l’offre en termes de services de santé à moyen et long terme doivent être mieux étudiés.  De plus, la crise du COVID n’a fait que renforcer l’importance des soins de proximité et a mis en évidence la nécessité de mieux anticiper les besoins futurs.

Pour le PIC, un tel plan devrait être mené en intégrant l’avis des habitants qui sont les principaux intéressés et bénéficiaires de ces services. Que manque-t-il à Chamoson en termes d’offres médicales ? Faut-il créer une maison de la santé ?  Faut-il des appartements protégés, si oui, sous quelles formes ?…